quelle essence de bois choisir pour ma terrasse ?

Sur pilotis, dalle béton ou sur plots, la terrasse en bois a le vent en poupe. Pas étonnant, grâce à elle, il sera possible d’élargir votre espace de vie et donner un air de vacances à votre maison ! Mais avant de débuter vos travaux, il est important de bien se renseigner sur l’essence de bois à choisir, pour répondre aux maximums à vos besoins. Découvrez nos conseils sur le sujet.

Terrasse bois : choisir ses lames de bois

1. LES CARACTERISTIQUES A PRENDRE EN COMPTE

Le bois est un matériau noble qui possède de nombreux atouts. Facile à entretenir si la structure est correctement posée, ce matériau durable et résistant est également reconnu pour son adaptabilité. Ces critères sont-ils les seuls que vous devez prendre en compte ? Et bien non !

L’humidité et l’inflammation du bois

Le lieu de pose de votre terrasse

Sensible aux fluctuations de température et aux variations du taux d’humidité présent dans l’air, le bois réagit au climat de votre région. Il est donc nécessaire d’étudier votre climat et le comportement des différents bois mis sur le marché avant de faire votre choix.

De plus, avant de construire votre terrasse, n’oublier pas d’examiner votre terrain.

Où sera posée votre terrasse ? À l’ombre ? Sous un arbre ? Au soleil ? A proximité d’une piscine ?

En effet, toutes ces questions ont leur importance. Si votre terrasse est exposée au soleil, il est important de choisir un bois résistant à la chaleur et à la luminosité, pour qu’il ne risque pas de changer au fil du temps.

Tandis que si votre terrasse est située à l’ombre, sous un arbre par exemple, il vous sera important de choisir un bois résistant à l’humidité, car les feuilles mortes d’un arbre sont de vrais pièges à eau, ce qui entrainerai un gonflement de votre bois de terrasse. 

L’humidité : l’ennemie numéro un

Une terrasse mal posée, ne laisse pas l’eau de pluie s’évacuer naturellement, risque d’endommager votre revêtement. L’accumulation d’eau dans les interstices de la structure favorise le gonflement et la déformation du bois. Des mousses et des champignons pourraient se développer, ce qui terniraient vos lames et les rendraient glissantes.

Pour choisir l’essence de bois idéale, vous devez savoir que le bois d’œuvre ne peut pas dépasser un certain taux d’humidité pour être utilisé en construction. D’après la norme de sécurité NF EN 14081, le taux d’humidité d’un bois de terrasse idéal ne doit pas excéder les 18% et doit absolument être inférieur à 22%. Les vendeurs de bois de terrasse sont qualifiés et s’assureront de la validité du matériau choisi. De plus, il existe une échelle des risques allant de 1 à 5, classant les bois en fonction de leur réaction à l’humidité. Un bois de classe 1 est un bois qui nécessite d’être mis à l’abri des intempéries et dont l’humidité doit toujours être inférieure à 20%. Logiquement, il est adapté aux menuiseries intérieures. Un bois de classe 5, en revanche, est en contact permanent avec l’eau de mer et est utilisé pour fabriquer des bateaux, ou des ponts.

Pour la construction d’une terrasse, les bois de classe 4 sont idéals grâce à leur grande résistance et leurs qualités imputrescibles.

L’inflammabilité : caractéristique à ne pas négliger

Tous les bois ne répondent pas de la même manière au feu, c’est pour cela que l’inflammabilité du bois est à prendre en considération. Le bois est un matériau qui offre une certaine prise au feu en fonction de son essence. Là encore, le climat de votre région d’habitation et l’essence de vos lames de terrasse en bois feront la différence.

On peut distinguer trois critères à l’inflammabilité : la stabilité au feu (SF), le degré pare-flammes (PF) et le degré coupe-feu (CF). Les normes françaises et européennes varient en termes de noms mais pas en exigence. Les matériaux sont donc classés d’incombustible à facilement inflammable. Les bois ont en général une excellente résistance au feu. Lors de la combustion, la première couche carbonisée constitue une protection pour les couches inférieures et protège les qualités du bois, un atout qui permet d’augmenter le temps de réactivité face à un incendie.

L’esthétisme

Les couleurs des bois

Côté bois vous entendrez parler de différents types de bois : les bois blancs, les bois noirs et les bois rouges. Bien sûr certains bois sont bruns comme l’essence de chêne et d’autres plutôt blond, comme la plupart des résineux. Ces caractéristiques sont liées aux différentes essences des bois mais également à des facteurs tels que la région dans laquelle le bois a poussé ou encore la nature du sol dans lequel ils ont été implanté.

L’importance du veinage

On parle de veinage du bois pour évoquer les lignes plus ou moins fines et sinueuses qui décorent naturellement le bois. Au-delà de sa couleur, c’est donc le veinage du bois et son grain qui vont déterminer la nature et la qualité de son aspect. Dans ce domaine, la coupe du bois a elle aussi son importance. Si le bois est coupé en radial, le dessin des lignes de vos lames de terrasse sera parallèle. Si le bois est coupé en tangentiel, le veinage semble produire des motifs imprévisibles. Les fibres du bois, leur épaisseur et leur régularité forment, de leur côté, le grain du bois, plus ou moins visible. Il est appelé grain fin lorsqu’il est à peine perceptible et votre terrasse prend alors un aspect lisse et uniforme. On appelle un grain grossier lorsque ces vaisseaux sont particulièrement distincts.

Les nœuds du bois : une déco rustique

Particulièrement visibles sur les essences de bois résineux, les nœuds sont en fait la trace d’anciens branchements. Caractéristiques, ces dessins qui forment des ovales plus ou moins réguliers et foncés sur la surface du bois, autour desquels semblent s’organiser les veinures. Les professionnels des métiers du bois ont tendance à appeler les nœuds présents dans le bois des défauts. Les veinures qui l’entourent sont désorganisées tout autour du nœud et peuvent entrainer un dysfonctionnement de la résistance du bois. Cependant, les nœuds d’un bois donnent tout le cachet de celui-ci. Ils apportent une dimension brute et un aspect naturel à votre terrasse en bois, ce qui rend cette caractéristique très recherchée par les consommateurs.

Choisir son essence de bois pour faire sa terrasse

2. GUIDES DES ESSENCES DE BOIS

 

Pour la pose d’une terrasse extérieure en bois, il existe trois types de bois différents idéales : le bois exotique, le bois résineux et le bois durs. Ces essences ont chacune leurs propres caractéristiques : 

Bois exotiques – les plus chers – les favoris :

Les bois exotiques, aussi appeler bois tropicaux font partie de la catégorie des bois durs. Il en existe un nombre impressionnant, tous issus de régions lointaines où ils sont exposés à des conditions climatiques moins tempérées que les nôtres.

Les bois exotiques sont caractérisés par une dureté remarquable du matériau, qui leur offre une grande résistance. Ils sont adaptés aux usages extérieurs dans la mesure où ils résistent bien mieux aux intempéries et aux variations de températures, que les essences européennes !

En général, les bois exotiques sont préférés par les consommateurs. Ils offrent de superbes teintes, variant du rouge sang au brun profond, et sont naturellement imputrescibles. De plus, les essences tropicales vieillissent bien et ont l’avantage de ne pas présenter d’échardes. Leurs utilisations en aménagement et mobilier d’extérieur sont remarquables.

Cependant, il faut faire attention à la provenance de ce type de bois, leur exploitation est réglementée et malheureusement, ne sont pas toujours contrôlée. Un indicatif sûr : optez pour le label FSC.

Quelques bois exotiques : acajou, ébène, teck…

Bois résineux – très répandus – coûts abordables :

Les bois résineux, aussi appelés conifères, présentent différents degrés de densité. Ces essences alternent les couches tendres et couches dures. Ces espèces sont principalement utilisées dans tous les projets d’aménagements intérieurs et extérieurs.

Largement répandus en Europe, les bois résineux présentent d’indéniables qualités pour la construction d’une terrasse. En effet, ce type de bois peut être utilisé en extérieur grâce à sa durabilité naturelle. Cette caractéristique est dû à la résine naturellement contenue dans les bois résineux. Isolante, la résine imperméabilise la terrasse et améliore le comportement du bois dans son exposition à l’humidité.

En revanche, il faut tout de fois faire attention à ce matériau face à la chaleur : la résine est un élément qui réagit aux variations de température. Elle a tendance à durcir en basse température et à ramollir en cas de réchauffement de l’air ambiant ou d’exposition directe aux rayons du soleil. Certains bois très résineux peuvent suinter naturellement lorsqu’ils sont exposés à la chaleur et peuvent rendre collantes certaines parties de votre terrasse durant les fortes chaleurs.

Par ailleurs, les essences résineuses sont recommandées pour la construction d’une terrasse sur plots, car ce matériau est totalement compatible avec les lambourdes.

Quelques bois résineux : épicéa, mélèze, pin traité, douglas, sapin…

Bois durs – résistants – prix moyen à élevé :

On regroupe sous l’appellation de bois durs des essences de feuillus généralement caractérisées par une densité plus élevée que chez les conifères. Aujourd’hui, les bois durs sont cent fois plus nombreux en termes de genres et en proportion que les bois tendres. Leur qualité est définie par la présence de pores ou de vaisseaux dans la structure interne du bois. Particulièrement solides et résistants, les bois durs sont très largement utilisés en construction, dans la menuiserie ou la parquèterie et restent une bonne alternative pour le sol de votre terrasse.

Les propriétés des bois durs font d’eux, des bois idéaux pour les constructions en extérieur et notamment pour les terrasses.

Plutôt résistant mais souvent amélioré grâce au traitement, les essences de bois durs pourront offrir un beau cachet à votre terrasse. Plus lourd et également plus coûteux que les bois résineux, cette essence ne demandera pas d’aménagement particulier pour la pose de votre terrasse.

Cependant, Les bois durs contiennent du tanin, une substance pouvant créer un dépôt sur votre sol, ce qui pourrait tacher votre terrasse. Mais pas de panique, ce dépôt peut être facilement nettoyé avec de l’eau.

Quelques essences de bois dur : acacia, châtaigner, charme, chêne, hêtre, orme…

La construction d’une terrasse en bois est idéale pour rendre votre extérieur agréable à vivre.  Cependant, faire le bon choix pour vos lames de terrasse est essentiel. Il est nécessaire de prendre en considération les différents facteurs évoqués : le climat de votre région, le lieu de construction de votre terrasse ou encore le rendu esthétique voulu pour votre extérieur. Et c’est seulement après qu’il vous sera possible de choisir un bois adapté à vos besoins.

choisir son essence de bois pour faire une terrasse en bois

Ces articles pourraient vous intéresser