comment créer des jardinières en bois pour sa terrasse

En matière de décoration d’extérieur, les jardinières sont très tendance depuis un certain moment. Relooker votre extérieur avec une jardinière à la fois moderne, pratique et chic, c’est toujours une bonne idée. Elle apporte une touche élégante, aussi bien contemporaine que charmante, à votre jardin, votre balcon et encore plus, à votre superbe terrasse en bois. Découvrez comment faire grâce à cet article !

Créer des jardinières en bois pour aménager sa terrasse en bois pas cher

1. décorer sa terrasse avec des jardinières en bois

Agrémenter sa terrasse de bois avec une jardinière est une idée ingénieuse, considérée comme une finition de la construction de votre terrasse bois.

En plus de son charme atypique et constamment plaisant, la jardinière possède des avantages non négligeables. Elle est en effet bien plus solide et pratique que le classique pot de fleurs en terre cuite par exemple, alors apprenez dès maintenant comment réaliser des jardinières sur une terrasse bois.

Astuce : pour donner encore plus de caractère à vos jardinières, peignez-les avec des couleurs lumineuses, le rendu sur le bois sera super !

Dans un contexte où votre terrasse est construite dans un bois particulier qui fait tout son charme, il est évident que le matériau de prédilection dans la fabrication de vos jardinières soit le bois également ! Ce dernier peut revêtir différents types de surface et selon la sorte, dispose de caractéristique particulière.

C’est la raison pour laquelle, vous devez choisir le bois de fabrication de votre jardinière en analysant les différentes catégories proposées sur le marché et en déterminant celle qui vous convient le mieux. On retrouve par exemple, les bois très résistants, les bois autoclaves et les bois naturellement imputrescibles.

2. les bois très résistants

Pour une résistance optimale, prenez soin de choisir le type de bois pour construire vos jardinières. 

Cette catégorie nécessite l’application d’un traitement spécial supplémentaire, afin de faire jouir pleinement de leur bonne résistance. On y trouve les bois comme :

• l’Acacia (Robinier) 
• le Doussié  
• le Jatauba 
• le Chêne 
• le Mélèze 
• le Merbau 
• le Moabi 
• le Pin d’Orégon 
• le Pin Sylvestre

3. les bois autoclaves

Ces derniers présentent une bonne résistance face aux intempéries, aux insectes, ainsi qu’aux champignons, grâce au traitement qu’on leur applique. 

En effet, afin de protéger au maximum le matériau et d’optimiser son utilisation, on lui fait subir un traitement en profondeur qui le défend efficacement contre les agressions biologiques. Le bois autoclave est donc de nature moyennement résistante et peut, grâce à son traitement, devenir imputrescibilité.

4. les bois naturellement imputrescibles

Ils sont d’office dotés de propriétés naturelles qui leur permettent d’opposer une bonne résistance face aux différentes agressions extérieures.

Les champignons, les insectes, ainsi que les intempéries sont quasiment impuissants face à la résistance naturelle de ces bois.

On peut citer également :

• le Teck 
• le Tatajuba 
• le Niangon 
• le Cumaru 
• le Badi 
• le Azobe 
• le Afromosia

5. Prendre les mesures et découper le bois

Ils sont d’office dotés de propriétés naturelles qui leur permettent d’opposer une bonne résistance face aux différentes agressions extérieures.

La taille de votre jardinière dépend surtout du nombre de plants de fleurs que vous désirez y faire pousser et de l’endroit où vous comptez la disposer sur votre terrasse. À cet effet, la jardinière donnera certainement un merveilleux aspect en étant rangée en bordure de terrasse et au niveau de la devanture.

Vous pouvez alors commencer avec une jardinière de taille standard (longueur 70cm, largeur 30cm, hauteur 40cm) qui est plutôt pratique et facile à caser pour un superbe effet décoratif. Pour ce faire, mesurez et coupez :

• Une planche de 67 x 27 cm pour le fond 
• Pour les faces, 8 planches de 70 x 10cm 
• Pour les côtés, 8 autres planches de 27 x 10cm 
• 3 tasseaux de 30 cm de long, afin de surélever le fond 
• 2 tasseaux de 67 cm, afin de renforcer les côtés du fond 
• 4 tasseaux de 36,5 cm de long, qui serviront à renforcer les quatre coins

6. Fixer progressivement les planches ensemble

7. Construire le fond de la jardinière

Une fois que vous avez rassemblé les différentes tailles de planche qu’il vous faut, vous pouvez passer à l’assemblage pour construire votre jardinière.

Le fond de votre jardinière constitue la base de la construction. Pour le réaliser, voici les étapes à suivre :

• Disposer les 3 tasseaux de 30 cm sur la planche de fond, dans le sens de la largeur 
• Équilibrer la disposition de manière à avoir un tasseau au milieu et les deux autres aux extrémités
• Faire des trous avec une perceuse dans les tasseaux ainsi disposés et les visser à la planche de fond grâce à un tournevis 
• Retourner la planche de fond et disposer à ses extrémités les tasseaux de 67cm, dans le sens de la longueur 
• Percer et visser les tasseaux à la planche selon le même procédé.

 

8. construire les côtés de la jardinière

Ce sont les éléments essentiels qui donnent corps à la jardinière. Pour construire les côtés de la jardinière, suivez les étapes ci-dessous.

•  Dans un premier temps : posez de façon verticale deux tasseaux de 36,5 cm et y fixer horizontalement 4 planches de 70 x 10cm

•  Puis répétez le processus avec les deux derniers tasseaux et les 4 dernières planches de même taille

• Ensuite, assurez-vous que les grands côtés sont ainsi bien disposés en maintenant un espacement d’environ 3 cm entre les planches

• Pour finir, une fois que les grands côtés sont formés, y fixer les planches de 27 x 10 cm, à raison de 4 planches par côté pour former les petits côtés 

Assurez-vous à la fin de cette réalisation que vous avez bien obtenu un boîtier sans fond, fait de planches de bois.

9. assembler les parties de la jardinière

Puisque le corps et le fond de votre jardinière sont désormais construits, il ne vous reste plus qu’à les unir pour finir la construction de la jardinière. Pour ce faire, vous devez :

1.  Poser la planche de fond sur le sol ;
2. Déposer le boîtier par-dessus sur les deux tasseaux de 67 cm préalablement vissés ;
3. Avec de grandes visses, fixer le tout.

10. La touche finale de votre jardinière en bois

Avec ses différentes parties parfaitement assemblées, votre jardinière est prête à être utilisée. Toutefois, certaines finitions doivent être nécessairement apportées, afin que vous puissiez enfin décorer votre terrasse en bois avec la jardinière de vos rêves.

Commencez par appliquer une couche de peinture de la couleur de votre choix, sur l’ensemble de la surface externe de la jardinière. Disposez ensuite à l’intérieur, une bâche trouée dans le fond pour permettre l’évacuation de l’eau.

Remplissez enfin la jardinière avec :

– Du gros gravier, il permet d’éviter la stagnation de l’eau dans le bac (évitez cependant de mettre un minéral tranchant qui risquerait de percer la bâche),

– Des billes d’argile, qui pourront absorber l’eau et ainsi former une zone de stockage pour les racines et leurs développements et permet en plus de faire des économies sur la quantité d’eau à apporter dans les jardinières.

– Du terreau et de la terre

-Enfin, mettez-y en plant les diverses variétés de fleurs que vous souhaitez faire pousser.

Votre jardinière est fin prête à trôner magnifiquement sur votre terrasse bois qui n’en sera que plus sublime et attractive.

 

Aménagement jardin terrasse

Ces articles pourraient vous intéresser